Châteauroux, création d’un cimetière animalier cette année

projet-de-cimetiere-animaux-chateauroux

Cette année, la ville de Châteauroux va se doter d’un cimetière pour animaux. Cela a effectivement été confirmé il y a deux mois par Gil Avérous, le Maire de cette ville et Président de Châteauroux Métropole, et ce sera le premier cimetière animalier de la région Centre-Val de Loire. En fait, il sera installé rue de Gireugne et sera consacré au repos de tous types d’animaux, à condition que leur poids ne dépasse pas les 40 kg.

Comme dans les autres cimetières animaliers, un système de location de concession y sera aussi proposé et ce cimetière sera soumis aux mêmes impératifs que les terrains communaux en termes de protection des eaux, des sols et d’application des normes sanitaires.

Comment expliquer la genèse de ce projet de cimetière animalier à Châteauroux ?

D’après la maire adjointe de Châteauroux, Florence Petipez : « Tout est parti de l’idée d’une amie d’un élu municipal. Elle nous a dit qu’après avoir fait incinérer son animal, elle ne savait pas où laisser reposer ses cendres. L’idée d’un cimetière pour animaux nous a tout de suite plu, a fait son chemin et s’est finalement concrétisée. Les retours concernant ce projet ont tous été très positifs ».

C’est comme cela que l’on peut expliquer la genèse de ce projet de cimetière animalier, dont la construction était censée débuter décembre dernier pour une mise en service du cimetière dès cette année.

Comment sera ce nouveau cimetière pour animaux ?

Il convient de noter que le cimetière animalier de Châteauroux sera séparé du cimetière du Cré par une grande haie afin de distinguer les deux. Il va s’étendre sur 4 000 m² mais la première étape de la construction ne concernera que l’aménagement de 700 m².

A terme, 23 emplacements y seront disponibles avant la fin de cette année et la création d’un parking, d’une allée principale et de plusieurs branches est également prévue sur les lieux pour faciliter la circulation et le stationnement. Dans l’enceinte, des trous de 1,20 m de profondeur seront creusés par les agents et des cercueils en carton en deux formats seront proposés pour inhumer correctement les animaux.

Il y a lieu de préciser que ce sont surtout les Castelroussins et les Indriens qui vont profiter de ce nouveau cimetière animalier pour poser dans des lieux sûrs le corps de leurs compagnons. C’est pourquoi une distinction tarifaire sera pratiquée entre ces derniers et les habitants des autres communes environnantes. C’est d’ailleurs ce que Florence Petipez confirme dans ses dires : « ce sera un tarif raisonnable ».

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Vous êtes client Amazon ? Payez désormais avec les informations de paiement et les coordonnées stockées dans votre compte Amazon.

Vous avez un compte Amazon ? Connectez-vous avec votre compte Amazon et essayez la commande Express

Commander avec

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye
Vous êtes client Amazon ? Payez désormais avec les informations de paiement et les coordonnées stockées dans votre compte Amazon.

Vous avez un compte Amazon ? Connectez-vous avec votre compte Amazon et essayez la commande Express

Connexion avec

J'ai déjà un compte,