Toulouse, création du premier cimetière pour animaux

projet-de-cimetiere-animalier-toulouse

A l’heure où l’on parle, il existe une trentaine de cimetière pour animaux en France. Le plus ancien et le plus célèbre fut construit en 1899 à Asnières, près de Paris, et porte le nom de « Père-Lachaise des animaux ». On peut également citer les Jardins du Souvenir à Douains, le cimetière des petits animaux à Caen, le cimetière animalier du village Les Trois-Pierres, La colline des souvenirs à Garnat-sur-Engièvre et Au Paradis des Animaux à Forest-sur-Marque.

Malheureusement, il n’y a pas encore de cimetière animalier à Toulouse. Les propriétaires d’animaux qui habitent dans cette ville inhument généralement leurs compagnons dans le cimetière de Beaumont-sur-Lèze. C’est pourquoi l’ancienne adjointe au maire de Toulouse, Françoise Roncato, a songé à un projet de cimetière animalier dans la ville.

Un beau projet et une alternative au cimetière de Beaumont-sur-Lèze

Les explications de Françoise Roncato ont été claires : « Nous sommes sur plusieurs pistes, c’est un beau projet, un rêve pour moi de donner un lieu pour enterrer des animaux de compagnie dont les propriétaires n’ont pas toujours la possibilité de les enterrer chez eux, tout le monde n’a pas un jardin ». Il est effectivement indispensable de créer un cimetière animalier à Toulouse pour que les toulousains détenteurs d’animaux n’aient plus à recourir au cimetière animalier de Beaumont-sur-Lèze pour enterrer leurs compagnons.

D’ailleurs, ce dernier a accueilli depuis 1972 différents types d’animaux, que ce soit des animaux à plumes, à poils, dotés de carapace ou d’écailles. Les seules espèces qu’il ne peut pas recevoir sont les animaux de plus de 40 kg, et il compte aujourd’hui plus de 800 sépultures. Ce qui signifie qu’il est quand même assez saturé, même si une association essaie en ce moment d’assurer sa continuité et sa pérennité.

Un projet à étudier et à valider par le maire

Il est vrai que Françoise Roncato a visité le cimetière de Beaumont-sur-Lèze il y a déjà 5 ans de cela et qu’aucune date ni lieu n’ont encore été fixés jusqu’à maintenant, mais ce qui est sûr c’est qu’elle est vraiment déterminée à étudier et à lancer le projet pour rappeler aux gens qu’il faut vraiment considérer les animaux comme des êtres vivants et non comme des choses.

D’après elle, toujours : « ce projet doit être arbitré et validé par le maire, nous allons apporter tous les éléments nécessaires. Ma visite à Beaumont-sur-Lèze m'a permis de voir ce qui se fait, d'alimenter la réflexion, l'accueil a été très humain, c'est un très bel endroit, très calme, on dit chapeau et bravo à ceux qui ont créé ce lieu qui a le mérite d'exister et répond au déchirement que vivent parfois les propriétaires d'animaux à leur décès».

Cimetière pour animaux de Beaumont-sur-Lèze
Cimetière pour animaux de Beaumont-sur-Lèze

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Vous êtes client Amazon ? Payez désormais avec les informations de paiement et les coordonnées stockées dans votre compte Amazon.

Vous avez un compte Amazon ? Connectez-vous avec votre compte Amazon et essayez la commande Express

Commander avec

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye
Vous êtes client Amazon ? Payez désormais avec les informations de paiement et les coordonnées stockées dans votre compte Amazon.

Vous avez un compte Amazon ? Connectez-vous avec votre compte Amazon et essayez la commande Express

Connexion avec

J'ai déjà un compte,