La forêt cinéraire d’Arbas accueille ses premiers défunts

foret-cineraire

Arbas est la première commune de France à disposer d’une forêt cinéraire. Elle ne compte que 263 habitants et elle se trouve au sud de Toulouse dans le Comminges. Depuis le mois de mai dernier, elle a beaucoup fait parler d’elle.

En fait, avoir une forêt cinéraire signifie pouvoir recueillir officiellement les cendres des défunts. De plus, sa belle forêt de 1,25 ha appelée la Fontaine de l’Ours est constituée d’une quarantaine d’arbres avec 216 emplacements.

L’engouement pour la forêt cinéraire

D’après les responsables de la forêt cinéraire d’Arbas, une vingtaine d’inhumations ont déjà eu lieu dans cet endroit. La conseillère et formatrice dans le développement durable, Elia Conte Douette, a même confirmé que : « L’engouement pour la forêt cinéraire est grandissant ; elle répond à une vraie demande sociale, c’est une pratique éthique qui a du sens et qui est respectueuse de l’environnement ».

De plus, cela permet aux familles et aux proches de se recueillir dans un lieu apaisant et c’est ce que ce même professionnel essaye d’expliquer dans sa réplique : « Il y a eu de vraies cérémonies avec une quinzaine de personnes, certaines familles mettent de la musique, j’ai même eu quelqu’un qui a joué du tambour. Les retours sont quasi unanimes : il y a toujours un sentiment de bien-être, l’impression que la forêt est protectrice. »

Les difficultés rencontrées par les responsables de la forêt cinéraire

Toutefois, il convient de noter que les responsables de ce projet inédit rencontrent des difficultés au niveau administratif. Ils ont justement du mal à officialiser les choses avec la sous-préfecture.

D’où l’annonce de François Arcangeli, le premier adjoint d’Arbas : « Cela fait 3 ans que nous travaillons sur ce projet. Comme nous sommes les premiers à avoir une forêt cinéraire en France, l’Etat veut s’assurer que tout est en règle, donc nous essuyons les plâtres. Nous avons des échanges réguliers avec la sous-préfecture ».

Ce qui rend la forêt cinéraire d’Arbas intéressante

Quoi qu’il en soit, il convient de souligner que ce nouveau concept funéraire  permet de préserver au maximum le milieu forestier. En général, les cendres sont placées dans une urne biodégradable avant d’être enterrées au pied de l’arbre ou avant d’être disposées dans des cavités naturelles.

Ensuite, une feuille en bois qui affiche le nom, les prénoms, la date de naissance et la date de décès de chaque défunt sera installée sur le tronc de l’arbre à l’aide d’une cordelette. Vu le succès que rencontre ce site exceptionnel d’Arbas, il est certain que d’ici quelques années, d’autres forêts cinéraires seront aussi mises en place dans les autres communes de la France.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Vous êtes client Amazon ? Payez désormais avec les informations de paiement et les coordonnées stockées dans votre compte Amazon.

Vous avez un compte Amazon ? Connectez-vous avec votre compte Amazon et essayez la commande Express

Commander avec

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye
Vous êtes client Amazon ? Payez désormais avec les informations de paiement et les coordonnées stockées dans votre compte Amazon.

Vous avez un compte Amazon ? Connectez-vous avec votre compte Amazon et essayez la commande Express

Connexion avec

J'ai déjà un compte,