Histoire des cimetières pour animaux

histoire-cimetiere-animaux

Comme son nom l’indique, un cimetière animalier est un lieu de sépulture pour animaux. Il accueille généralement des animaux domestiqués tels que les chiens, les chats, les chevaux et les oiseaux mais peut aussi constituer un lieu d’enterrement pour d’autres espèces comme les singes, les ibis et les crocodiles.

Actuellement, il existe une trentaine de cimetières pour animaux en France et la plupart d’entre eux ont des dénominations assez particulières telles que : L’envol cimetière animalier, Le repos des lacs, La colline des souvenirs, CAPAC, Au Paradis des animaux et Les jardins du Souvenir. Le plus ancien et le plus célèbre porte même le nom de « Père-Lachaise des animaux », il s’agit du cimetière des chiens implanté à Asnières.

Père-Lachaise des animaux : le cimetière d’Asnières

Construit en 1899, le cimetière d’Asnières est le premier cimetière animalier français. Il se trouve à quelques kilomètres au nord de Paris et a été créé par une journaliste féministe appelée Marguerite Durand et un avocat du nom de Georges Harmois.

Sa nécropole est divisée en 4 quartiers dont celui des chiens, celui des chats, celui des oiseaux et celui des autres animaux, et son bâtiment d’entrée, notamment son portail de style Art nouveau de près de 25 mètres, fut dessiné par un grand architecte parisien appelé Eugène Petit.

Depuis 1990, ce fameux cimetière est classé monument historique car il a un caractère pittoresque, artistique et légendaire. A l’heure où l’on parle, il est même devenu un lieu touristique incontournable et est ouvert au public, moyennant un prix d’entrée de 3,5 euros.

Le cimetière de Beaumont-sur-Lèze

Il convient de noter que l’idée de créer des cimetières pour animaux est née de l’interdiction de jeter les corps des animaux décédés dans une poubelle. Puis, elle a aussi servi d’alternative pour les propriétaires d’animaux qui n’ont pas de jardin privé pour enterrer leurs compagnons.

Dans le cimetière de Beaumont-sur-Lèze, un cimetière animalier édifié près de Toulouse, près de 450 chiens, chats et autres animaux de compagnie sont inhumés. Des prénoms étranges sont gravés sur les pierres tombales et des jouets, des gamelles et des colliers trainent au détour des allées.

Ce qui signifie que les détenteurs d’animaux qui habitent dans ce village et dans les environs ont vraiment besoin de ce cimetière pour animaux pour rendre hommage à leurs compagnons. Toutefois, il y a lieu de préciser que cet endroit ne peut accueillir que les animaux de compagnie autorisés par la loi. Donc, il ne reçoit ni singes, ni animaux exotiques.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Vous êtes client Amazon ? Payez désormais avec les informations de paiement et les coordonnées stockées dans votre compte Amazon.

Vous avez un compte Amazon ? Connectez-vous avec votre compte Amazon et essayez la commande Express

Commander avec

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye
Vous êtes client Amazon ? Payez désormais avec les informations de paiement et les coordonnées stockées dans votre compte Amazon.

Vous avez un compte Amazon ? Connectez-vous avec votre compte Amazon et essayez la commande Express

Connexion avec

J'ai déjà un compte,