Cénotaphe créé par Éva Jospin au Musée de la Chasse et de la Nature

00-IMG_20211130_120053Compresse-minEva_Jospin

Qu’est-ce qu’un cénotaphe ?

C’est un tombeau vide, en hommage à un ou des disparus. Le mot vient du grec : kenos, vide, et taphos tombeau.

Il s’agit en général d’un monument grandiose, souvent en marbre, matériau pérenne, en l’honneur d’un personnage célèbre, même si le corps est enterré ailleurs, par exemple celui de Dante Alighieri à Florence, alors que les restes de l’écrivain reposent dans la basilique Saint-François à Ravenne. Ou celui de Montaigne à Bordeaux, au musée des Augustins, construit après bien des tribulations connues par sa dépouille qui se trouve à l’étage au-dessous.

On considère aussi que les monuments aux morts sont des cénotaphes.

Sont privilégiées l’esthétique, la grandeur, pour faciliter le recueillement, le souvenir, les hommages.

Éva Jospin et ses œuvres en matériau ‘’pauvre’’

Eva Jospin, la fille de Lionel Jospin, née en 1975, est une sculptrice et praticienne qui s’est spécialisée dans la réalisation de sculptures de grandes dimensions en carton ondulé, dont elle colle diverses couches et qu’elle sculpte ensuite au burin avec précision. Elle en fait des œuvres étonnantes comme Galliera, au musée de la Chasse et de la Nature à Paris, dans le Marais. Dans celle intitulée Galleria, galerie, qui donne son nom à l’exposition, on peut se tenir debout, se déplacer, et passer de longues minutes à observer les caissons de la voûte ou les panneaux à la taille de petits tableaux. Elle privilégie les thèmes de la forêt, du paysage.

 

Le Cénotaphe présenté dans le chœur de l’abbaye de Montmajour

À Montmajour (Arles), pendant le second semestre 2020, l’artiste avait présenté ‘’une œuvre hommage aux tombes anthropomorphes’’ comme le sous-titrait le catalogue. Haut de trois étages, pensé comme ‘’une chimère‘’, ce cénotaphe incorporait « tout à la fois des formes architecturales et organiques, végétales ou minérales ».

 

Le Cénotaphe du musée de la Chasse et de la Nature

Dans ce musée étonnant où elle avait déjà été invitée à exposer il y a dix ans, Éva Jospin a installé un très grand cénotaphe en carton… plein de vide, y compris les parois. Ce qu’elle propose, c’est que chacun y laisse vagabonder son imagination, ses rêves, ses souvenirs. Qu’on ressorte rasséréné, après se l’être approprié en le contemplant sous ses différents aspects, en en faisant le tour ou en restant immobile. C’est une œuvre majeure, et il est prévu que l’exposition dure jusqu’au 22 Mars 2022.

Eva_Jospin

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Vous êtes client Amazon ? Payez désormais avec les informations de paiement et les coordonnées stockées dans votre compte Amazon.

Vous avez un compte Amazon ? Connectez-vous avec votre compte Amazon et essayez la commande Express

Commander avec

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye
Vous êtes client Amazon ? Payez désormais avec les informations de paiement et les coordonnées stockées dans votre compte Amazon.

Vous avez un compte Amazon ? Connectez-vous avec votre compte Amazon et essayez la commande Express

Connexion avec

J'ai déjà un compte,